Hypnose

Hypnose Humaniste

"Quand on vous demande si vous êtes capable de faire un travail répondez: "bien sûr, je peux!" Puis débrouillez-vous pour y arriver."


Théodore Roosevelt



L'unique but d'une pratique thérapeutique est d'aider efficacement une personne en souffrance, le plus important étant, avant tout, de recouvrer la santé. Au croisement du corps et de l'esprit, il y a les rêves et leurs émotions. Ces rêves sont le chemin royal tel que le disait déjà Freud de l'inconscient au conscient. Ces rêves qui nous permettent de nous rencontrer dans un état que l'on nomme paradoxal, puisqu'à la fois veille et sommeil. Etat que l'on retrouve sous hypnose.


Il n'est pas rare d'avoir de longs moments où l'on ne rêve plus, où l'on ne croit plus en ses rêves ou bien encore où l'on rêve de situations réelles. Ce qui signifie le plus souvent que notre imaginaire est bloqué et donc tout notre moteur psychique également. Et ce blocage entraîne avec lui très souvent maladies et symptômes.


L'Hypnose Humaniste est avant tout une technique de soin efficace et profonde, une forme de psychothérapie, c'est-à-dire de "soin par le biais de l'esprit" qui restaure la fonction de l'imaginaire et les rêves et/ou travaille à partir d'elle. Elle a donc les mêmes indications que toutes les autres formes de psychothérapies : stress, anxiété, dépression, phobies, arrêt du tabac, troubles compulsifs, troubles du sommeil, etc... ainsi que tous symptômes psychosomatiques. Les problèmes dans lesquels vos émotions et vos pensées jouent un rôle sont bien évidemment concernés.


Nous sommes aujourd'hui à un carrefour historique où l'hypnose et la psychanalyse se retrouvent après s'être séparés et avoir évolué chacune de leur côté. En première place, les rêves et l'imaginaire...



Comme le disait Albert Jacquard : "être heureux est un devoir !"



Pour un rendez-vous



Qu'est-ce que l'hypnose humaniste?



Le plus souvent, quand on parle d'Hypnose, on pense à un état modifié de conscience. Or, il existe deux façons d'être en état hypnose :


soit nous perdons conscience, nous sommes alors "dissociés", c'est-à-dire ailleurs : c'est l'état entre veille et sommeil, lorsque nous rêvassons, que nous oublions le temps et le monde autour de nous...


soit nous gagnons en conscience, nous sommes alors "associés". Etre associé c'est être pleinement soi-même et en harmonie avec le monde autour de nous.


Ceci ne signifie pas "être dans son monde", mais au contraire être conscient de la complexité du monde, des autres, et du rôle que nous avons envie d'y jouer. C'est ce que propose l'Hypnose Humaniste.